Bundi village bleu du Rajasthan.

13 septembre 2013

Qu’y a-t-il à Bundi qui me touche autant?

Peinture bleue comme à Jodhpur, fort décrépi envahi par les singes et les chauves souris, rien de bien extraordinaire…..

   Et pourtant quand on parcourt ces petites rues étroites, poussiéreuses, envahies par les vaches,  on se laisse prendre par le charme de ces petites boutiques ouvertes sur la rue.

Bundi reste un village encore authentique qui découvre le tourisme.

Flaner, se laisser porter par l’histoire des puits  et  du village retracée sur ses murs,  vestiges anciens ou modernes d’exploits passés, de croyances multiples….

J’aime ces dessins naïfs et à l’heure d’un nouveau départ , je pense à

tous ceux que je n’ai pas encore  découverts …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les femmes !

29 octobre 2012

Impossible pour nous occidentales de porter partout et dans toutes situations les tenues indiennes avec autant d’élégance.

De dos, magie des

couleurs                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Au travail

ou mère, la même légèreté

   et parfois la pudeur des femmes à la campagne ou de la religion.

Jaipur by night

7 octobre 2012

Au pied de l’Awa Mahal ( le palais des vents ), six heures du soir, la nuit est tombée sur la ville.

Tout s’estompe face à cette immense construction, incongrue, aussi magnifique…….. qu’inutile;

juste pour le fun des femmes du harem! Ne rêvez pas messieurs, tout ça c’est du passé..

Avec Marie Lise et Emilie nous continuons notre balade dans ce quartier incontournable truffés de bazars, de boutiques échoppes aussi tentantes les unes que les autres. C’est un émerveillement qui prend une autre dimension avec la nuit tombée.

Celui-ci va se marier dans ses plus beaux atours; et au plafond, les milliers de guirlandes pour le diwali du mois prochain.

                                                                            Et nous déambulons, attirées et malgré un shopping déjà intensif !!!  Nullement rebutées par l’opération j’enlève , remets et relace mes chaussures……. enfin pour certaines ………….

Un lundi matin comme un autre à Delhi.

2 octobre 2012

Tous les ans je me dis:  » bon un peu d’organisation peut-être cette année… » mais rien à faire Main Bazar cela reste le bazar…

On commence par un petit check up en plein air puis

  zig zag entre les transports en tout genre et

 

 

 

 

 

 

 

priorité à Mme la Vache
et pour finir, une petite omelette, ça vous tente?

 

 

 

Lotus story…..

24 mai 2012

Au Cambodge, mon premier est un lotus;Mon second est un lotus;

Et mon tout est UN LOTUS !!!!

Alors mes tout nouveaux tops sont des graines de lotus.

L’or bleu du Mékong.

23 mai 2012

Comme des tentacules, le delta du Mékong embrasse la mer, dessine un dédale de mangroves et nous offre ainsi le spectacle magnifique d’une nature luxuriante.

Ce fleuve mythique est l’objet de toutes les convoitises. En Chine des barrages sont construits et commencent à bouleverser l’équilibre si fragile de cet écosystème.

Le pouvoir par l’eau encore et toujours…… et le delta du Mékong est en danger.

A Toulouse, l’indicible.

22 mars 2012
Ce matin la ville était en attente,comme un souffle que l’on retient sous le coup d’une émotion trop forte.
Un calme étrange avec de loin en loin des sirènes de police.
Dans la rue les gens vont et viennent le coeur lourd.
Là bas, au nord de la ville dans un appartement se joue l’épilogue de ce drame épouvantable.
La nuit est tombée et ce soir, la ville est déserte refermée sur cette plaie ouverte…..

Ethnique Creation en formation: des infos en or…. j’espère!

14 mars 2012

IMG_0001

La semaine dernière, j’ai fait une formation chez Ranking Metrics sur le référencement naturel: une vraie formation quoi, sans parti pris et rien à vendre de plus que leur savoir. Croyez moi dans ce milieu c’est rare.

Je pensais que j’en faisais beaucoup pour booster le site, un peu fière d’avoir tout appris sur le tas. Et bien pas du tout, certes, je passe des heures à pianoter mais peut-être pas aussi efficaces que ça devrait l’être.

Maintenant je sais ce qui ne va pas, ce qu’il faut changer mais concrètement je ne sais pas comment faire!!

En résumé avant la formation, quelques certitudes et après, beaucoup de questions…

Je ne lâche pas l’affaire et je vous tiens au courant de mes tribulations.

Sans rire j’ai beaucoup appris, c’était une mise à niveau tout à fait nécessaire….. jusqu’à la prochaine fois, car dans cette toile rien n’est acquis, Monsieur Google y veille…

Un dernier mot, cliquez moi sur FCB, Twitter, Google+ ( ethnique-creation)  il paraît que c’est bon pour moi !

Les Vichnoïs et moi….

17 février 2012

P1020909Sur la route de Revel – Blan, les platanes dressent leurs bras nus vers le ciel. Comme au garde à vous ils veillent sur mes tribulations quotidiennes.

Habillés de givre ou des fragiles pousses de printemps, ils m’enveloppent l’été dans leur ombres dentelées.

Depuis quelques jours, ils sont marqués au rouge de l’infamie, sacrifiés sur l’autel de notre folie automobile.

Les bas côtés de la route sont tachés de la sciure de leur mort annoncée, abattus dans leur élan vers le ciel.

Alors oui je pense aux Vichnoïs ( Jodhpur – Inde) cette  communauté qui considère l’arbre comme une personne, le vénère et le protège et en fait un élément essentiel de son univers.

Marie s’en va….

6 décembre 2011

Marie, tu largues les amarres,
Partie vers d’autres horizons, des aventures inconnues,des rencontres inattendues;
Finis les papotages sur le pas de la porte de nos boutiques,
A nous l’univers des ondes, ce domaine impalpable mais néanmoins magique.
Je t’imagine avec ton sac à dos, boussole vers l’est et vers l’hiver,
Alors, je te dédie mes feux de cheminée,mes soirées de lecture et  » de paresse « .
Je suivrai ta migration à petits pas, en bus, en train, en chameau,
Et dans les jours de doute ou de mal aux pieds, sonne les trompettes, nous te redirons notre amitié,
Parce que dans le fond tu nous emmènes un peu avec toi pour toutes ces émotions, ces petits riens qui font un voyage, qui feront TON voyage.
Comme je te le disais l’autre soir: « Tu ne fais pas un voyage, c’est le voyage qui te fait »
( Juré je te chercherai l’auteur de cette citation.)
Alors Marie de tout coeur:
BON VENT.P1010367